Actualités

[12/04/2017] Smile décroche le statut de Partenaire Global Elite Magento !

Smile est très heureux d'annoncer que nous devenons Partenaire Global Elite Magento - un statut accordé à seulement 5 entreprises dans le monde !

[04/04/2017] Smile change la donne sur le marché de l’IoT

Smile, leader européen du numérique ouvert, fait évoluer sa gamme de services et lance à grande échelle son offre IoT pour répondre aux usages exprimés par ses clients.

[22/03/2017] Smile participe au salon Cloud Computing World Expo

Smile interviendra ce mercredi 22 mars au salon Cloud Computing World Expo pour présenter notre projet collaboratif OCCIware (plateforme standard outillée de connecteurs Cloud).

Toutes les actualités picto
       

Vous avez besoin de mettre à jour votre Lecteur Flash Flash 7

Guillemet ouvrant l'actualité des solutions
et des technologies open source Guillemet fermant
picto

Drupal 8 : la version que les entreprises attendent, signera-t-elle la mort de la communauté ?

Fin septembre s’est déroulée à Prague la dernière des Drupalcon, conférence internationale rassemblant la communauté des utilisateurs de Drupal. Cette manifestation a rassemblé plus de 1800 personnes de profils très variés (utilisateurs, web designers, marketing, développeurs...). Vous trouverez dans ce billet les points essentiels à retenir de la keynote de Dries Buyatert.

Lors de sa keynote d’ouverture (que vous pouvez retrouver ci-dessous en vidéo), Dries Buytaert, le créateur de Drupal et leader de la communauté, s’est focalisé sur l’avancée du développement de Drupal 8, la prochaine version majeure de l’outil.

 


Dries Buytaert

En introduction de son intervention, Dries a une fois de plus confirmé son talent pour fédérer la communauté, en réaffirmant ses valeurs, basées sur l’innovation et le partage, de façon à flatter son auditoire, mais aussi, et c’est à nos yeux le point le plus important, en soulignant que les acteurs de Drupal « ne reconnaissent aucune frontière ». Il s’agit dans ce contexte de frontières techniques, l’idée sous-jacente étant que Drupal n’est pas limité à une question de technologie et que l’outil a vocation à évoluer et à intégrer, version après version, l’état de l’art des techniques et des concepts de communication numérique.

Le cœur du message délivré dans cette keynote commençait par le traditionnel rappel des 6 initiatives qui ont concentré les efforts de contribution pour cette nouvelle version :

  • Gestion des configurations
  • Mobile
  • Blocs
  • Multilinguisme
  • Intégration native du module Views
  • Web Services

HTML5 n’est plus mentionné en tant qu’initiative mais largement commentée par la suite. Dries a en effet voulu mettre les autres nouveautés (plus de 200) sous le feu des projecteurs.

Jacine Luisi

En particulier, les points suivants sont issus assez directement de l’initiative HTML5 menée par Jacine Luisi :

  • Améliorations de l’accessibilité
  • Intégration des micro-données proposées par http://schema.org/
  • Remplacement du moteur de thème (http://twig.sensiolabs.org/)
  • Nouveaux types de champs de formulaires (Téléphone, Date,...)

Les améliorations attendues sur l’ergonomie du back-office ont également été mentionnées.

Le créateur de Drupal a ensuite démontré comment toutes ces nouveautés répondaient aux attentes du marché, en utilisant la technique des personas. Les personnes fictives créées pour cette démonstration étaient définis en fonction de leur positionnement sur des axes « Taille de structure » et « Profil utilisateur », semblables à la segmentation utilisée dans notre dernier livre blanc (voir schéma ci-dessous) :

Personas

Drupal 8, à travers les nouveautés annoncées, devrait répondre ainsi aux attentes des différentes personas :

  • Gestionnaire d’un site simple : A travers, entre autres, l’amélioration de l’ergonomie du back-office, il s’agit de rendre l’outil plus simple à prendre en main. On peut imaginer que l’objectif derrière cette cible est de prendre des parts de marché à WordPress.
  • Intégrateur Front-End : Tout est fait pour le rendre autonome en proposant des outils standards (TWIG, HTML5,..) ne nécessitant pas de connaissances propres à Drupal. L’enjeu est, d’une part, de ne pas faire fuir la communauté des spécialistes Front-End, qui seraient effrayés par l’augmentation progressive du niveau technique pré-requis pour mettre en œuvre Drupal, mais aussi de tenter d’y attirer de nouveaux talents.
  • Direction Marketing : Dans un monde où il est nécessaire de communiquer de façon multiple, les nouveautés annoncées vont faciliter le déploiement de sites multi-devices et multilingues. L’intégration avec les outils utilisés par les professionnels du marketing (CRM, Analytics, Searchandizing, ...) sera également simplifiée avec les résultats de l’initiative « Web Service ».
  • DSI :Drupal 8, à travers l’initiative « Gestion des configurations », utilisation de code orienté objet et l’intégration de composants Symfony 2, fait un pas décisif vers l’industrialisation en adoptant les normes en vigueur dans le monde de l’entreprise. Cette évolution est pour Smile et ses clients la plus positive de Drupal, car elle lève un certain nombre de freins qui empêchaient son adoption massive dans les grands groupes.

Après ces annonces très prometteuses, la partie suivante abordait le planning de sortie de la prochaine version, en constatant qu’il restait encore un travail conséquent. Après avoir laissé la parole aux responsables des principales initiatives pour mobiliser la communauté, Dries a détaillé les 3 points sur lesquels les efforts devaient, d’après lui, être concentrés :

  • Performances : Il s’agit de supprimer les héritages de Drupal 7 qui ne sont plus utiles et pourraient nuire aux performances.
  • Faciliter l’adoption par les développeurs : Un travail de documentation à l’intérieur et à l’extérieur du code, essentiel pour simplifier le lancement des premiers projets Drupal 8.
  • Migrations depuis Drupal 7 : Comme l’a souligné Dries, dans la session de questions/réponses qui a suivi la keynote, ces migrations ne se feront pas d’un coup de baguette magique. Il est donc important de proposer une méthodologie précise pour accompagner et faciliter au maximum ces processus.

Quant au calendrier, une première « Release Candidate » devrait être disponible début 2014. Aucune date n’a été annoncée pour la version finale, le mot d’ordre étant de ne pas lancer Drupal 8 prématurément. Cette décision nous semble empreinte de sagesse, et dans la lignée des pratiques de cette communauté aussi sérieuse que dévouée.

La fin de la keynote a été consacrée à remercier le nombre considérable de personnes qui ont contribué, même modestement, à Drupal 8.

Une part non négligeable des questions qui ont suivi la keynote portaient sur le risque de perdre une partie de la communauté en proposant des innovations exigeant un pré-requis technique toujours plus élevé, conséquence de la volonté de mieux répondre aux attentes du marché, en particulier sur le segment « Grandes Entreprises ». Ce risque est avéré et a déjà conduit à la création du fork BackDrop. Dries Buytaert s’exprimait d’ailleurs pour la première fois publiquement à ce sujet à l’occasion de cette session de questions/réponses. S’il est certainement difficile pour le leader de la communauté d’occulter le côté émotionnel d’un tel événement, sa stratégie à long terme semble toutefois être de poursuivre un dialogue étroit avec les personnes qui choisiront de miser sur BackDrop, pour les conserver dans une communauté « Drupalienne » élargie. Cette vision semble d’ailleurs partagée par les fondateurs de BackDrop.

En conclusion, retenons que Drupal 8, par ses avancées considérables en termes d’industrialisation, devrait séduire encore davantage les professionnels, au risque de dérouter les utilisateurs plus dilettantes. L’inconnu restant la date définitive de lancement de Drupal 8, l’accent étant mis, on peut le comprendre, sur la stabilité plus que sur le respect rigoureux d’un calendrier.

L’intégralité du support utilisé dans la keynote est disponible ci-dessous:

Vincent Maucorps
picto

Commentaires

Soyez la premiere personne à ajouter un commentaire sur cet article.
Ecrire un nouveau commentaire