Actualités

[08/09/2017] Breaking news ! Smile décroche le label Happy Trainees 2018

Après le label HappyAtWork, Smile s’offre celui décerné par ses stagiaires et alternants !

[21/07/2017] Smile lance les premiers vélos solaires connectés à l’occasion du Sun Trip Tour 2017

Smile, leader des solutions IoT et open source, confirme sa solide expertise sur le marché de l’embarqué en participant activement à la course de vélos solaires du Sun Trip Tour.

[03/07/2017] Smile remporte le Drupagora d'Or 2017 du meilleur site e-commerce

Le vendredi 30 juin, la 3ème édition des Drupagora d'Or s'est déroulée à Paris.

Toutes les actualités picto
       

Vous avez besoin de mettre à jour votre Lecteur Flash Flash 7

Guillemet ouvrant l'actualité des solutions
et des technologies open source Guillemet fermant
picto

Soldes : Comment préparer son hébergement aux pics de trafic

La période des soldes est le moment idéal pour faire du déstockage. Tant en termes de trafic que de chiffre d’affaires, le premier jour est celui de tous les records. Cependant il y a des points à prendre en compte pour être prêt à temps durant ces semaines de rush.

Avoir un site plus rapide !

Lors d’événements exceptionnels, la vitesse d’affichage des pages joue un rôle déterminant. Quelques millisecondes en trop suffisent à agacer les visiteurs et même les inciter à quitter le site. L’idéal serait d’avoir une infrastructure qui puisse tenir l’audience et qui minimise les temps de réponse unitaires en dizaines de millisecondes.
L’optimisation la plus simple à mettre en place  est bien souvent celle du cache.  Effectivement, les contenus ayant de faibles chances d’être modifiés (images, icônes…) seront conservés sur une longue période, évitant  ainsi d’être rechargé. Dans cette optique, il est donc recommandé d’en mettre partout : en frontal des applications (CDN et Varnish),  sur les données avec des outils comme Memcached, Redis voir utiliser les technologies NoSQL comme MongoDB ou SolR.

Connaître sa boutique

Il est important de savoir comment celle-ci réagit lors des fortes montées en charges, et  de posséder des indicateurs permettant d’apprécier l’impact de l’audience (nombre de commande à l’heure, pages vues, requêtes sur les composants backends).
Il est recommandé de :

  • Préparer son infrastructure en fonction de tests de montée en charge préliminaire
  • Ne pas oublier que les écrans des backoffice  ne sont jamais aussi bien  optimisés que ceux  vus par les internautes
  • Garder en tête qu’un grand nombre de boutique rencontre des problèmes suite à des opérations liées au backoffice.

Préparer sa boutique

Les soldes se préparent quelques semaines à l’avance par l’addition des ressources matérielles. Cela consiste bien souvent à fermer la boutique la veille pour lancer les imports, valider les produits soldés,  et ouvrir le site au petit matin. Dans l’exercice, la bonne connaissance des temps de traitement permettra de planifier la durer exacte de fermeture et d’être prêt dès l’ouverture.

Pendant les soldes

Le pic d'audience aura lieu dans les toutes premières heures. Tout le monde doit être sur le pont depuis la veille, de manière à pouvoir intervenir au plus vite en cas d'anomalie.
Pendant les pics d'audience, on ne touche plus à rien !
Pas de traitements statistiques, pas d'imports... Rien qui puisse perturber le bon fonctionnement de la boutique.

Les anomalies courantes

Il arrive que des données ne soient pas correctes, par exemple un prix, un taux de réduction, la photographie d'un produit.
Mais ces erreurs peuvent se produire également au niveau des caches. Par exemple une image manquante peut produire une erreur (code 404) qui reste en cache.
Il est possible que des sites partenaires, (paiement, statistiques,…) soient défaillants, car saturés, entrainant dysfonctionnements sur votre site.
Pour palier les anomalies, il faut être réactif, les diagnostiquer de manière précise et aussi vite que possible. La gestion des caches se révèle de plus en lus complexe et nécessite parfois un support projet pour remettre les données d’aplomb.

Scénario catastrophe

La boutique ne tient pas la charge ? Le site ne répond plus ?
Gardez votre sang froid et mettez sans plus attendre une page d’attente décrivant la nature de l’incident. Indiquez que le site ouvrira dans un laps de temps très court, et profitez-en pour établir un diagnostic l’incident.
Un message indiquant la durée d’inactivité de la page et toujours mieux vu par l’internaute qu’un sablier affiché sans informations concrètes. 

Philippe Gouret
picto

Commentaires

Soyez la premiere personne à ajouter un commentaire sur cet article.
Ecrire un nouveau commentaire