Actualités

[28/04/2017] Smile annonce son plan stratégique Open Arrow 2021 et accueille à son capital EURAZEO PME, nouvel actionnaire de référence qui succède à Keensight Capital

Smile, leader de l’intégration et l’infogérance de solutions open source, choisit son nouvel actionnaire majoritaire et s’offre de nouveaux moyens lui permettant le déploiement de son plan stratégique OPEN ARROW 2021 visant à créer un nouveau champion européen de l’IT de plus de 200M€ de chiffre d’affaires.

[25/04/2017] Smile est à nouveau Strategic Partner Alfresco !

Pour la quatrième année consécutive, Smile est Strategic partner Alfresco, le plus haut niveau de partenariat !

[12/04/2017] Smile décroche le statut de Partenaire Global Elite Magento !

Smile est très heureux d'annoncer que nous devenons Partenaire Global Elite Magento - un statut accordé à seulement 5 entreprises dans le monde !

Toutes les actualités picto
       

Vous avez besoin de mettre à jour votre Lecteur Flash Flash 7

Guillemet ouvrant l'actualité des solutions
et des technologies open source Guillemet fermant
picto

Le business model 'gratuité + publicité' s'impose

Le business model gratuité + publicité s'impose; le New York Times devient totalement gratuit en ligne.

Ceux qui voudraient encore croire que les rentiers de l'édition de contenus ont un avenir doivent considérer la décision du New-York Times de devenir 100% gratuit.
En bref la pression de la concurrence pousse au dumping et donc à la gratuité pour les utilisateurs; le business model à la Google: je rends service gratuitement et la pub me rapporte s'impose donc inéluctablement; c'est comme l'émergence d'un service public financé par la pub. Cela semble bien similaire au business model du téléchargement légal payant qui ne tient pas non plus ses promesses de rentabilité juteuse.

A quand la pression concurrentielle ouverte sur l'éradication de la publicité ?

Raphaël Valyi
picto

Commentaires

       
Guillaume Kuhmel
Effectivement il apparaît comme le seul modèle viable, à voir le nombre de site payants revenant à la gratuit.
On pourrait même pousser la reflexion sur la perversité de ce modèle qui se mord la queue: des sites gratuits, promouvant via la publicité d'autres sites qui sont eux aussi gratuits, et qui contiennent eux-même... de la publicité.
jeudi 28 février 2008 @ 21:20
       
Ecrire un nouveau commentaire