Actualités

[16/10/2014] L'édition 2014 du livre blanc de Smile : "Bonnes pratiques du web"

Smile publie une nouvelle version du livre blanc "Bonnes pratiques du web – Toutes les clés pour concevoir son site web". A télécharger gratuitement !

[14/10/2014] Smile vous donne RDV sur les forums de recrutement de 2014-2015 !

Vous aimez le web et les technologies de pointe, vous souhaitez mettre votre expertise au service du meilleur de l’open source ? Venez rencontrer Smile durant les prochains forums écoles de cette année 2014-2015.

[13/10/2014] Smile, partenaire de la 7ème édition de l'Open World Forum

L’Open World Forum 2014 se tiendra les 30 et 31 Octobre à l’Eurosites George V, à Paris. Pour cette édition, la ligne force est : "Take Back Control". Inscriptions gratuites !

Toutes les actualités picto
       

Vous avez besoin de mettre à jour votre Lecteur Flash Flash 7

Guillemet ouvrant l'actualité des solutions
et des technologies open source Guillemet fermant
picto

Umbraco, le CMS .Net open source d’origine danoise

L’offre de solution open source en environnement .Net reste encore méconnue.

L'opensource en .Net

Le projet open source Mono - www.go-mono.com - sponsorisé par Novell, semble aujourd’hui encore le projet le plus célèbre en tant que plate-forme de développement et d’exécution d’applications .Net sous Unix et Linux.

Ajoutons d’ailleurs que beaucoup considèrent encore l’open source comme une révolution réservée aux langages PHP, Java ou encore Python. Le Framework .Net, par son géniteur Microsoft, ne pourrait en être une poutre porteuse.

Pourtant l’offre est bien réelle voire abondante, stimulée par Microsoft à travers sa forge open source www.codeplex.com qui dénombre plus de 3000 projets stables.

En matière de gestion de contenus par exemple, Umbracowww.umbraco.org - est une solution open source complète d’origine danoise. A l’état de l’art, Umbraco n’a que peu à envier à ses consœurs plus célèbres et leaders telles que Typo3 ou eZ Publish. Elle bénéficie en outre de la puissance du langage, des outils et environnements de développement .Net.

Umbraco, retour d’expérience

Sans limite

Après avoir réalisé quelques projets avec cet outil où les besoins de mes clients m’ont parfois emmené très loin, dans le cadre de la mise en œuvre d’un Espace Numérique de Travail notamment, la question que je me pose encore aujourd’hui est « Qu’est-ce qu’on ne peut pas faire avec Umbraco ? ». En effet sa simplicité de mise en place et d’utilisation, son extensibilité enfantine qui me semble sans limite m’invitent à penser qu’Umbraco pourrait gagner une notoriété au moins égale à celle des leaders actuels précités dans le domaine de la gestion de contenu toutes technologies confondues.

Installation

Assistée, l’installation d’Umbraco est simple tout autant que la mise en œuvre. En outre, Umbraco est intégré à Microsoft Web Platform Installer ce qui permet d’avoir un site fonctionnel en moins de 10 minutes montre en main.

Les développeurs apprécieront…

La simplicité de concevoir des sites sous Umbraco et l’impression de pouvoir tout faire sans risque de se fourvoyer dans des usines à gaz. En effet Umbraco prend en charge de manière native les user controls personnalisés sans nécessiter d’adaptation. La création de templates reprend les standards du développement .Net par l’utilisation de masterpages et de controls.

Les contenus peuvent être structurés de façon extrêmement fine de surcroît à la souris par les fonctions d’administration offerte par Umbraco à l’instar d’eZ Publish. La manipulation du contenu se fait aussi aisément. Plutôt que d’adopter un langage spécifique tel que TypoScript pour Typo3 ou de proposer une API nécessairement limitée, Umbraco s’appuie le standard Xsl pour transformer les contenus. Et à l’utilisation cela s’avère payant, car Xsl pouvant être enrichi de code C#, on bénéficie de fonctionnalités illimitées.

Umbraco est enfin extensible, autrement dit a la capacité de s’enrichir naturellement de nouvelles fonctionnalités lorsque celle-ci ne sont pas disponibles nativement. Umbraco s’appuie sur un package repository à l’instar de Typo3 qui permet donc d’étendre les fonctionnalités du CMS grâce aux différents packages créés par la communauté open source.

Qu’en est-il des contributeurs et utilisateurs novices ?

Un utilisateur qui a l’habitude d’utiliser GMail, Facebook ou tous autres outils Web 2.0 n’aura pas besoin de guère plus d’une heure de formation pour publier un contenu en ligne. Quant à l’administrateur du site, il pourra absolument tout faire depuis le back-office, qu’il s’agisse de modification des hostnames, de gestion des droits utilisateurs, de paramétrage de notifications, mise en place du multilinguisme et ajout de nouvelles versions linguistiques ou encore de modification des templates, des feuilles de styles et scripts JavaScript.

En synthèse

Umbraco est une solution surprenante qui mérite davantage de notoriété dans le paysage des CMS open source en France tandis qu’on dénombre plus de 75 000 sites running Umbraco dans le monde. Elle est un parfait compromis pour les entreprises disposant d’une infrastructure Microsoft structurante et qui souhaite pourvoir tirer bénéfice de solutions open source tout en conservant la maîtrise de l’exploitation de leurs plates-formes.

S’agissant de gestion de contenus, il faut retenir d’Umbraco sa simplicité d’utilisation et de mise en œuvre combinée à une extensibilité qui semble sans limite. L’ergonomie et le graphisme sont soignés ce qui permet à l’utilisateur de se sentir tout de suite à l’aise avec la solution. D’où le slogan retenu par son concepteur : « Simple, obvious, friendly ».

Clément Lion
picto

Commentaires

Soyez la premiere personne à ajouter un commentaire sur cet article.
Ecrire un nouveau commentaire