Actualités

[08/09/2017] Breaking news ! Smile décroche le label Happy Trainees 2018

Après le label HappyAtWork, Smile s’offre celui décerné par ses stagiaires et alternants !

[21/07/2017] Smile lance les premiers vélos solaires connectés à l’occasion du Sun Trip Tour 2017

Smile, leader des solutions IoT et open source, confirme sa solide expertise sur le marché de l’embarqué en participant activement à la course de vélos solaires du Sun Trip Tour.

[03/07/2017] Smile remporte le Drupagora d'Or 2017 du meilleur site e-commerce

Le vendredi 30 juin, la 3ème édition des Drupagora d'Or s'est déroulée à Paris.

Toutes les actualités picto
       

Vous avez besoin de mettre à jour votre Lecteur Flash Flash 7

Guillemet ouvrant l'actualité des solutions
et des technologies open source Guillemet fermant
picto

ERP Open Source: OpenBravo, un acteur incontournable

Smile a rencontré OpenBravo a Barcelone; cet ERP nous semble désormais un des acteurs de tout premier plan sur la scène Open Source.

Applications à la fois complexes et peu ouvertes sur l'extérieur, les logiciels de gestion d'entreprise, les fameux ERP ou PGI ont traditionnellement toujours été cantonnées aux offres - et tarifs! - d'editeurs spécialisés tels que Sage pour les petits et SAP pour les gros. Mais avec sa dynamique de croissance exponentielle (car constitué de briques inter-opérables toujours plus nombreuses), l'offre Open Source arrive à maturité et vient jouer les troubles fête y compris sur ce terrain.

A la clé des économies de licence substantielles et une liberté d'intégration de fonctionnalités spécifiques accrue. C'est également la possibilité pour des TPE ou PME qui ne pouvaient jusqu'alors prétendre qu'à de modestes logiciels de facturation propriétaires d'acquérir un véritable ERP et donc de gérer leurs ressources plus rationnellement de bout en bout. Avec OpenBravo, on intègre en effet nativement la gestion financière des achats, des ventes, des stocks, des projets internes et de la production. Par ailleurs, la modularité offerte par les web-services est telle qu'intégrer une solution d'e-commerce ou de CRM est parfaitement envisageable.

Encore faut-il que les éditeurs Open Source s'inscrivent dans une démarche de qualité à long terme offrant un niveau de garantie satisfaisant pour des applications aussi critiques. OpenBravo est assurément de ceux-ci comme nous allons l'expliquer. Intrigué par cet outsider de l'ERP, Smile a assuré une présence à l'évènement de rencontre d'intégrateurs organisé par OpenBravo le 26 Octobre à Barcelone: le 'OpenBravo Get Together'. Au menu, la rencontre chaleureuse d'une centaine d'intégrateurs et clients finaux du monde entier et la présentation de la solution par l'éditeur.

 

Si OpenBravo peut surtout (mais pas seulement!) se targuer de nombreux succès chez des PME espagnoles de 10 à 200 salariés et dont le chiffre d'affaire s'étend de 2 à 20 Millions d'euros, l'éditeur ne compte pas s'arrêter en si bon chemin. D'une grande maturité, sa plateforme permet une intégration extensive de fonctionnalités toujours plus complexes sans toutefois mettre en péril la fiabilité du noyau. L'editeur part donc à la fois la conquête des grandes PME, voire des grandes entreprises et également à la conquête de nombreux pays par une démarche de localisation ambitieuse.

OpenBravo voit grand et assume complètement son positionnement Open Source (licence de type Mozilla Public License). En fait l'un ne va pas sans l'autre, ce business model qui se refuse à prendre ses clients pour des vaches à lait n'est rentable qu'à grande échelle pour l'éditeur car la grande spécificité de ce marché implique forcément des coût de développement conséquent contrairement à des marchés plus grand public. La rencontre a d'ailleurs débuté avec la bénédiction de Matt Asay, le manager d'Alfresco qui a apporté de nombreux éléments de validations de cette démarche Open Source (activité des forums, wiki, mailing liste, IRC, SVN...).

Outre le business model, le succès de cette offre Open Source ne peut être détachée de ses choix techniques. Là encore OpenBravo fait preuve de maturité et d'intelligence. Dès 2001, OpenBravo constate que l'offre Open Source laisse à désirer. Certes il y a bien Compiere, mais celui-ci hésite sur son positionnement Open Source et n'assume pas non plus une interface web auquel il privilégie un client lourd (Swing). Dès lors, les fondateurs d'OpenBravo décident de 'forker' Compiere pour en conserver les atouts fonctionnels mais offrir une intégration web. Depuis 2005, le projet a reçu des investissements conséquents (5 Millions d'euros en 2006) faisant consensus autour de son business model convaincant dans le marché actuel.

Il est donc rassurant de voir qu'OpenBravo n'a pas réinventé la roue et a su faire sien les atouts de Compiere tout en lui apportant un souffle web nouveau et salvateur. Ainsi, le fonctionnel de l'ERP conserve l'approche MDD 'Model Driven Development' qui consiste à offrir de très puissant niveaux d'abstraction dans un langage spécifique (dialecte XML en l'occurrence), lequel va générer le code applicatif. Au passage, l'essentiel de la bibliothèque fonctionnelle de Compiere est embarquée. Outre la réutilisation de composants fonctionnels éprouvés, cette approche offre une garantie de pérennité: un langage de modélisation spécifique, cela signifie moins de bugs que du code bas niveaux et cela signifie surtout qu'on peut faire abstraction de la plateforme applicative. Hier cette plateforme était un client lourd Swing chez Compiere, aujourd'hui elle est un faite de JSP's, demain elle sera faite de JSF sur une couche d'abstraction Hibernate et à chaque fois la migration est douce à la fois pour l'éditeur et pour le client qui installe cet ERP.

Justement, il faut reconnaître que même si elle est sans doute la meilleure plateforme Open Source actuellement disponible, la plateforme actuelle d'OpenBravo a quelques limites. Là encore, OpenBravo offre une vision claire et rassurante avec même un prototype sur SVN de sa nouvelle plateforme applicative nommée "Green".
Notamment:

  • Historiquement, à cause du portage de Compiere, l'abstraction SQL n'est pas totale, il y a encore beaucoup trop de requètes PL/SQL Oracle (traduites en Postgres SQL) qui n'offre pas de totale indépendance à la BDD (seules Oracle et PostGres à cette heure donc). OpenBravo fait donc le choix d'Hibernate pour sa nouvelle plateforme. C'est un choix parfaitement raisonnable.
  • comme beaucoup de projets Open Source du J2EE, OpenBravo n'a pas su dès le début anticiper toute la complexité d'une plateforme permettant d'accueillir un maximum de personnalisation applicatives et de modularité. Green offrira donc un excellent niveau d'injection de ressources avec l'usage généralisé de Spring.
  • Bien qu'auto générée à partir du model fonctionnel, la couche de rendu JSP serait avantageusement remplacée par une couche JSF dans Green, ceci offrirait un niveau d'interactivité AJAX supérieur. Cette interactivité sera également assurée par l'usage de DWR qui exposera les services métiers au javascript.

On le voit OpenBravo se pose désormais en acteur incontournable de l'ERP. Smile vous fournira donc prochainement de plus amples détails techniques ainsi qu'un comparatif des différentes offres Open Source ERP au sein d'un livre blanc en cours d'élaboration.

Raphael Valyi
picto

Commentaires

       
Rafa Roda Palacios - http://www.openbravo.com
Cher Raphael,

Je vous remercie fortement pour votre participation très active à l'évènement 'Openbravo Get Together' ainsi que pour ce post qui nous rassure que la voie prise par Openbravo est la même que celle de la communauté qui nous supporte.

D'autre part, je voudrai traduire ce post à l'anglais et le passer a mes camarades si vous n'avez aucun inconvénient.

Rafa Roda Palacios
Openbravo engineering team
mercredi 14 novembre 2007 @ 14:50
       

       
Cyrille de Lambert - http://www.auguria.net
Effectivement, OpenBravo me parait une des offres libre les plus sérieuse du moment :
* Très gros efforts sur l'ergonomie, point faible de beaucoup d'ERP. En effet, un logiciel de gestion intégré ne peut rencontrer de succès que s'il est orienté utilisateur
* Une projection vers l'avenir intéressante avec le projet Green. J'attend beaucoup de ce projet et la prototype me parait intéressant
* Il respecte bien l'esprit du logiciel libre
jeudi 28 février 2008 @ 21:20
       
Ecrire un nouveau commentaire