Actualités

[22/05/2017] Des Smiliens récompensés lors du Hackathon Carrefour !

Notre équipe, composée en partie de Smiliens, a remporté le Prix du Code et celui de l'Incubation lors du Hackathon Carrefour, organisé ce week-end à Paris !

[18/05/2017] OpenShift, le nouveau livre blanc Smile !

Smile publie aujourd'hui un livre blanc dédié à OpenShift, le PaaS open source orienté DevOps. A télécharger dès maintenant !

[15/05/2017] Smile décroche le label HappyAtWork 2017 !

Pour la 2ème année consécutive, Smile obtient le label HappyAtWork for Starters qui récompense les entreprises où il fait bon débuter sa carrière !

Toutes les actualités picto
       

Vous avez besoin de mettre à jour votre Lecteur Flash Flash 7

Guillemet ouvrant l'actualité des solutions
et des technologies open source Guillemet fermant
picto

One Page Websites : L’immersion par le scrolling et la parallaxe

L’acte de création commence dès le choix du support. Un peintre décide de travailler sur une feuille de papier ou sur une toile. Un sculpteur choisit de modeler un bloc d’argile. Quelle que soit sa nature, le support donne un cadre, un périmètre, une ou plusieurs dimensions, définissant les frontières du projet auquel on souhaite donner forme.

Sur le Web, on emprunte régulièrement le concept de « toile » pour décrire la manière dont nous autres designers Web procédons pour concevoir des sites Internet. On commence par définir un « canvas », doté d’une dimension et d’une forme.

Sauf que, contrairement au peintre ou au graphiste papier, nous ne sommes pas limités par la hauteur du document sur lequel nous avons choisi de travailler. Une page peut s’étendre sur plus de 10 fois la hauteur de l’écran, donnant ainsi naissance à ce qu’on appelle « site web à une page » (en anglais, one page layout ou one page scrolling).

Cependant, cette tendance, qui favorise le scroll de l’utilisateur, n’est pas adaptée à tous les types de contenus. En effet, le scroll peut très vite devenir fastidieux. Or, rappelons-nous qu’un utilisateur doit savoir en 5 à 7 secondes si l’information qui l’intéresse se trouve sur la page sur laquelle il se trouve. Et gardons à l’esprit qu’une fonctionnalité qui ne fait pas sens vis-à-vis des besoins utilisateurs est une fonctionnalité de trop. Ce n’est pas parce que nous disposons d’une longueur de page quasi illimitée sur le Web, que nous pouvons nous permettre de remplir nos pages Internet avec un tas de trucs sans intérêt.

Voyons alors comment concevoir des sites monopages de manière compréhensible et agréable pour l’utilisateur.....

Consultez l'article complet >> 

Victoire DOUWES
picto

Commentaires

Soyez la premiere personne à ajouter un commentaire sur cet article.
Ecrire un nouveau commentaire