Actualités

[22/03/2017] Smile participe au salon Cloud Computing World Expo

Smile interviendra ce mercredi 22 mars au salon Cloud Computing World Expo pour présenter notre projet collaboratif OCCIware (plateforme standard outillée de connecteurs Cloud).

[22/03/2017] Smile vainqueur des IoT Awards 2017 !

Lors de l'IoT World à Paris, Smile a remporté l'IoT Award dans la catégorie "High-tech" pour son projet de cabine connectée avec Coved.

[17/03/2017] Smile dans le Journal de l'Emploi sur Demain TV

Géraldine Moreau-Luchaire, notre Responsable Recrutement, nous parle des 350 postes à pourvoir en 2017 !

Toutes les actualités picto
       

Vous avez besoin de mettre à jour votre Lecteur Flash Flash 7

Guillemet ouvrant l'actualité des solutions
et des technologies open source Guillemet fermant
picto

e-learning : les solutions de LMS (Learning Management System) Open Source

Le monde Open Source s’intéresse depuis plusieurs années au marché du e-learning. Les solutions LMS Open Sources les plus connues s’appellent Atutor, Claroline, Docebo, Dokeos, Ganesha, Moodle, Sakai.

Selon les chiffres publiés par Cegos en 2009, la France est en retard sur ses voisins en matière d’utilisation du e-learning. Seulement 24% des salariés ont déjà suivi une formation en e-learning, contre 39% en Allemagne, 47% au Royaume-Uni et 51% en Espagne.
S’ils conservent un fort attachement pour les formations « traditionnelles » en présentiel (97%) et le coaching (93%), les salariés sont de plus en plus demandeurs de nouvelles approches, telles que le e-learning (90%) ou l’alternance présentiel/e-learning (89%). Les outils collaboratifs (blog, forum et wiki) ferment la marche avec 87% d’intérêt.
Ces chiffres prennent une autre dimension, si l’on s’intéresse plus particulièrement aux demandes de développement de ces cinq modes de formations, au delà de leurs offres actuelles.

En effet, la moitié des salariés attendent plus d’e-learning (50%) ou d’alternance présentiel/e-learning (49%). Les outils collaboratifs (blog, forum et wiki) suivent avec 44% d’attente. Le coaching reste une valeur sure (43%), tandis que les formations « traditionnelles » passent de la première à la dernière place, avec 38% seulement.
Sur 2000 entreprises interrogées par la CCIP en 2008, 12% utilisaient le e-learning. Cette proportion est inégale selon la taille des entreprises (elle atteint 31,5% chez les grands comptes) et les secteurs d’activité (la finance, l’électronique, la pharmacie, l’automobile sont les plus avancés).

Les sujets les plus demandés sont les langues, la bureautique et les métiers propres à l’entreprise.
Il ressort, de cette analyse, un fort potentiel de développement des formes « modernes » de formation, basés sur les technologies Web et Web 2.0.

Le monde Open Source s’intéresse depuis plusieurs années au marché du e-learning. Les solutions LMS Open Sources les plus connues s’appellent Atutor, Claroline, Docebo, Dokeos, Ganesha, Moodle, Sakai. Il serait prétentieux de les comparer ou de les départager dans un simple article de blog, mais il est néanmoins possible de les présenter rapidement.

AnaXagora - LCMS
Plate-forme d’e-learning basée sur Ganesha

Atutor : http://www.atutor.ca/
Une plate-forme d’e-formation canadienne, issue de l’Université de Toronto, en 2002. Le “A” signifie Accessibilité, car ATutor se présente comme la seule plateforme de LCMS (Open Source et propriétaires réunies) totalement accessible aux aveugles et malvoyants (niveau AA+ WCAG 1.0). Le “A” est également associé à l’adaptabilité de l’outil, offrant plusieurs approches de formation. Atutor supporte de nombreux formats, tels que SCORM et IMS.

Chamilo : http://www.chamilo.org
Fork de Dokeos, auquel certains développeurs reprochent une dérive commerciale et propriétaire, Chamilo est né début 2010, sur la base de Dokeos 1.8.6.1, nettoyé de ses extensions propriétaires.

Claroline : http://www.claroline.net/
Créé en 2000, à l’Université Catholique de Louvain (Belgique), Claroline est un LMS est plus ciblé sur le monde de l’éducation que celui de l’entreprise. Il comporte un wiki intégré et supporte le format SCORM. Claroline a servi de base à la naissance à Dokeos en 2004.

Docebo : http://www.docebo.org/
Destiné aux entreprises et à l’éducation supérieure, Docebo est compatible avec SCORM 1.2 et 2004, et propose plusieurs modèles d’apprentissage. Il peut s’interfacer avec des systèmes externes de visioconférence et de gestion des ressources humaines.

Dokeos : http://www.dokeos.com/fr/
Très complet, Dokeos est un LMS qui propose des outils pédagogiques et de vidéo conférence. Dokeos permet la conversion de documents Office en itinéraires de formation, ainsi que la synchronisation avec des outils de gestion des Ressources Humaines, tels que SAP ou Oracle. Dokeos est proposé en une version libre et trois versions commerciales (PRO, MEDICAL, et récemment EDUCATION). Les 2 dernières offres des fonctionnalités spécialisées pour leurs marchés cibles respectifs.

.LRN (dotLRN) : http://dotlrn.org/
Développé initialement au MIT, .LRN se revendique comme le LMS open source le plus implanté dans les entreprises.

Ganesha : http://www.ganesha.fr/
Développé, en France, par Anema, le LMS Ganesha est utilisé par plusieurs grandes entreprises. Le site web de l’éditeur et le LMS lui-même sont en français, ce qui représente à un avantage sur le marché francophone.

Moodle (Modular Object-Oriented Dynamic Learning Environment) : http://moodle.org/
Plateforme d’apprentissage en ligne très complète, créée en 1999, Moodle propose des fonctionnalités interactives entre enseignants et élèves.

openelms : http://www.openelms.org/
Spécifiquement destine au monde de l’entreprise, la solution openelms compte, parmi sa base installée, des clients prestigieux comme Merrill Lynch.

Sakai : http://www.sakaiproject.org/
Destiné au monde universitaire, le projet Sakai bénéficie d’une feuille de route claire et son développement a été spectaculaire au cours des dernières années.

Le point sur les normes et modèles : AICC, SCORM, LOM, QTI, IMS

AICC (Aviation Industry Computer-based training Committee) :
Créée en 1988 par l’industrie aéronautique américaine, pour des formations sur CD-ROM, cette norme minimaliste, qui ne gère qu’une approche linéaire, est désormais désuète.

IMS (IMS Global Learning Consortium) :
Norme d’interopérabilité des services en ligne, basée sur XML, IMS s’appuie sur les métadonnées.

LOM (Learning Object Metadata) :
Norme d’interopérabilité, par les métadonnées, plus complète, avec 4 niveaux hiérarchique de contenus pédagogiques.

QTI (Question and Test Interoperability):
Norme de représentation des questions et des réponses possibles, ainsi que de représentation des données et des réponses des élèves.

SCORM (Sharable Content Object Reference Model) :
Modèle sans valeur de norme, mais largement adopté par les acteurs du marché, SCORM (actuellement SCORM 2004) se veut la synthèse du domaine (AICC, dans la version SCORM 1.2, mais abandonné ensuite, LOM, QTI), afin de faciliter la réutilisation des ressources.

Frédéric Berthier
picto

Commentaires

       
Laurent Merle - http://lmtic.fr
Merci pour ce billet riche d'information.
Dans la liste des LMS open source, peut-être faut-il aussi signaler ILIAS (http://ilias-france.info), projet européen d'origine allemande, un des premiers à être certifié SCORM et qui existe depuis 1997. Il est utilisé en France par des grandes administrations publiques dans la formation initiale et continue.
vendredi 15 juillet 2011 @ 12:00
       
Ecrire un nouveau commentaire