Actualités

[22/03/2017] Smile participe au salon Cloud Computing World Expo

Smile interviendra ce mercredi 22 mars au salon Cloud Computing World Expo pour présenter notre projet collaboratif OCCIware (plateforme standard outillée de connecteurs Cloud).

[22/03/2017] Smile vainqueur des IoT Awards 2017 !

Lors de l'IoT World à Paris, Smile a remporté l'IoT Award dans la catégorie "High-tech" pour son projet de cabine connectée avec Coved.

[17/03/2017] Smile dans le Journal de l'Emploi sur Demain TV

Géraldine Moreau-Luchaire, notre Responsable Recrutement, nous parle des 350 postes à pourvoir en 2017 !

Toutes les actualités picto
       

Vous avez besoin de mettre à jour votre Lecteur Flash Flash 7

Guillemet ouvrant l'actualité des solutions
et des technologies open source Guillemet fermant
picto

FEVAD : Les enjeux du e-commerce 2016

Le 14 juin dernier, Smile était présent à la conférence organisée par la FEVAD « Les enjeux du e-commerce 2016 ».

Une conférence animée par de nombreux ténors du secteur comme Nicolas Bouzou (économiste), Ilan Benhaim (Co-fondateur de Vente-privée) ou encore Thierry Petit (Co-fondateur de Showroomprive.com). Voici ce qu’il faut retenir des tendances et chiffres clés du e-commerce français, européen et mondial sur l’année 2015 et 2016.

Le marché du e-commerce BtoC en France

 

Le e-commerce français se porte bien. En effet, avec 30 transactions par seconde, c’est plus de 835 millions de commandes qui ont été réalisées en 2015 pour un chiffre d’affaires s’élevant à 64,9 milliards d’euros en 2015 (+14% vs 2014).

Cet engouement se traduit par une normalisation du panier moyen (78€) et par l’augmentation du nombre d’e-acheteurs en France qui a augmenté de 2,4% en 2015, portant ainsi le nombre de cyberacheteurs à 35,5 millions.

En 2015, on dénombre près de 182 000 sites marchands actifs, ce qui représente une augmentation de 14% par rapport à 2014. Cependant, le CA généré par les sites e-commerce est considérablement déséquilibré. En effet, 85% du CA en ligne est réalisé par uniquement 5% des sites marchands. Au premier trimestre 2016, les sites marchands les plus visités en France étaient respectivement Amazon, Cdiscount, Fnac, E-bay et Voyage SNCF.

On observe que 8 cyberacheteurs français sur 10 utilisent le paiement par carte bancaire et 4 sur 10 le portefeuille en ligne. Les internautes choisissent majoritairement la livraison à domicile (86%) et la livraison en point relais (68%).

La tendance aux Places de marché

 

Avec plus d’un internaute sur trois ayant fait un achat au cours des 6 derniers mois via une marketplace, le volume d’affaires réalisé au travers des marketplaces représente 3 milliards d’euros en France.

 

La consommation collaborative en plein BOOM

Depuis près de deux ans, les sites e-commerce collaboratifs (Airbnb, Blablacar…) sont de plus en plus plébiscités par les consommateurs. En effet, depuis janvier, 60% des internautes ont acheté ou vendu sur des sites collaboratifs.

Le m-commerce toujours en expansion (mobile et tablette)

Le m-commerce est surement le levier de croissance le plus attractif pour les e-commerçant. En passant de 0,4 à 10% de part de chiffre d’affaires, le m-commerce profite d’une croissance de 25% sur les 5 dernières années. De plus, avec un chiffre d’affaires en 2015 de 6,4 milliards d’euros, on constate que le m-commerce à progressé de 40 points par rapport à 2014.

On constate que 20% des cyberconsommateurs ont déjà effectué un achat à partir de leur smartphone. Le m-commerce s’implante progressivement dans les usages et modifie les modèles d’exploitation des données et des publicités. En effet, le mobile bouleverse l’écosystème du e-commerce avec notamment de nouveaux parcours clients, de nouvelles solutions et de nouveaux services propres au mobile.

L’omnicanal en devenir

La fameuse théorie ROPO (Research Online Pusrchase Offline) est chamboulée par les nouveaux usages, notamment lors du parcours d’achat. D’une part, il a été constaté que 70% des acheteurs en magasin avaient effectué une recherche sur internet avant de faire leurs achats. D’autre part, 52% des cyberacheteurs déclarent s’être renseignés en magasin avant d’acheter en ligne. L’omnicanal est au cœur de toute transformation digitale pour les entreprises, elle pousse à valoriser l’expérience utilisateur jusque dans les points de vente.

La confiance et la personnalisation, deux variables clés pour un e-commerce durable

La confiance est un facteur primordial impactant fortement la décision d’achat. En juin 2016, c’est un cyberacheteur sur deux qui consulte des avis consommateurs avant de passer à l’acte d’achat.

La personnalisation de masse devient un atout majeur pour augmenter ses ventes. La démocratisation des modules de cross-sell et de up-sell permet une augmentation significative du taux de réachat et du panier moyen. Il s’agit désormais pour les e-commerçant de revaloriser le commerce au sein de la stratégie e-business.

Le e-commerce européen et mondial en quelques chiffres

Le e-commerce se porte bien sur le vieux continent. Fort d’une progression de 13%, le chiffre d’affaires total a atteint 455 milliards d’euros en 2015. Le Royaume-Unis est à la première place du podium en termes de chiffre d’affaires e-commerce BtoC. La France est deuxième suivie de l’Allemagne et de l’Espagne.

Au niveau mondial, le e-commerce est aussi en pleine croissance avec une augmentation de 20 points par rapport à 2014, le chiffre d’affaires total atteint près de 2000 milliards d’euros. La Chine est le pays réalisant le plus haut chiffre d’affaires suivi des Etats-Unis. La France occupe la 5ème place juste derrière le Japon.

Enfin, l’avenir du e-commerce français se trouve sur le continent africain. Avec une croissance du chiffre d’affaires potentiel évaluée à 525% d’ici 2018, un nouveau marché de 44 milliards d’euros est en train d’émerger. Cette tendance forte, s’explique notamment par la progression du taux d’équipement mobile des consommateurs africains et du déploiement du paiement mobile. Cependant, les infrastructures logistiques ont besoin de se développer afin de favoriser l’expansion du e-commerce.

 

Les métiers du e-commerce en pleine mutation

Le e-commerce est toujours en croissance malgré la stabilisation du pouvoir d’achat des consommateurs. Le m-commerce est un nouveau levier de croissance qui permet de valoriser et d’assurer un avenir durable et profitable au secteur du e-commerce. Du point de vue marketing, le one-to-one a toute sa place dans le e-commerce et deviendra à fortiori le moyen d’accroitre significativement ses ventes et surtout de fidéliser ses clients.

Parce que le e-commerce est un métier à part entière, les entreprises ont besoin d’être accompagnées afin d’exploiter et retranscrire leurs valeurs ajoutées dans le monde digital. Smile consulting vous accompagne dans la définition de votre stratégie digitale et vous conseil tout au long de sa mise en place. Venez nous rencontrer avec le sourire !

Sources : FEVAD Chiffres clé 2016 et Africa Telecom People

Vincent Pradoux
picto

Commentaires

Soyez la premiere personne à ajouter un commentaire sur cet article.
Ecrire un nouveau commentaire