Actualités

[08/09/2017] Breaking news ! Smile décroche le label Happy Trainees 2018

Après le label HappyAtWork, Smile s’offre celui décerné par ses stagiaires et alternants !

[21/07/2017] Smile lance les premiers vélos solaires connectés à l’occasion du Sun Trip Tour 2017

Smile, leader des solutions IoT et open source, confirme sa solide expertise sur le marché de l’embarqué en participant activement à la course de vélos solaires du Sun Trip Tour.

[03/07/2017] Smile remporte le Drupagora d'Or 2017 du meilleur site e-commerce

Le vendredi 30 juin, la 3ème édition des Drupagora d'Or s'est déroulée à Paris.

Toutes les actualités picto
       

Vous avez besoin de mettre à jour votre Lecteur Flash Flash 7

Guillemet ouvrant l'actualité des solutions
et des technologies open source Guillemet fermant
picto

Drupal fait son show : rétrospective sur le Drupalcamp

Cela fait maintenant plus de deux mois que l'événement Drupalcamp a été organisé à Paris. FLASHBACK !

Quelques jours seulement après la sortie de Drupal 8.7, dont vous pouvez trouver un article détaillant les fonctionnalités ici, il parait opportun de revenir sur cet événement, qui a notamment été marqué par l'introduction de deux nouveaux groupes de session, l'un consacré aux sujets métiers, aussi appelé track business, et l'autre dédié aux débutants, la track découverte.

Smile, intégrateur chevronné de Drupal, mainteneur de plusieurs modules dont le module Entity Share, sponsor de premier plan de l'événement, se devait d'être présent. Plus d'une douzaine d'employés a répondu à l'appel, dont certains ont traversé la France pour y assister, employés qui ont rejoint une foule dense qui trois jours durant a occupé l'espace Saint-Martin.

Le Drupalcamp en quelques mots

Le Drupalcamp, c'est un événement de trois jours organisé tous les ans par des bénévoles de la communauté Drupal, et qui en 2019 vient de fêter sa première décennie. Cette rencontre, portée par l'association Drupal France — qui a notamment pour mission de promouvoir le logiciel éponyme dans les pays francophones — "[...] est destiné[e] à faire connaître Drupal, à le faire adopter ou encore à gagner de nouveaux contributeurs, à inciter des développeurs à s'impliquer dans l'amélioration et la diffusion de cet outil", ainsi que l'explique bien cette page dédiée, dont est tirée la citation qui précède. Elle offre également des moments de travail collaboratif sous forme de sprints pour contribuer collectivement à l'amélioration de la solution.

Ce genre d'événement jalonne la vie de nombreux projets open source et représente une très bonne occasion de rencontrer les personnes qui alimentent en temps et énergie l'écosystème, des développeurs passionnés aux utilisateurs chevronnés. Dans le cas des projets open source comme Drupal, les tickets d'entrée sont souvent très bon marché, si ce n'est gratuit comme pour le FOSDEM, événement qui a déjà fait l'objet d'un article, et qui rassemble en un lieu de nombreux projets libres, dont Drupal.

Cette année, en plus d'un prix modique, on notera qu'une attention particulière a été apportée aux questions d'inclusion et de diversité, afin que tout un chacun se sente à l'aise et bienvenu, indépendamment de son origine ou de son genre, ainsi qu'explicité dans ce communiqué. En sus, les organisateurs ont adopté des mesures concrètes afin de réduire l'impact environnemental de l'événement, en proposant notamment des plats végétaliens.

Les logiciels libres qui utilisent la licence publique générale GPL comme Drupal offrent des droits inaliénables à leurs utilisateurs : il est heureux que des manifestations qui visent à le promouvoir soient sensibles à des problématiques connexes, à créer un environnement sain, dans tous les sens du terme, y compris et d'ailleurs pour les entreprises et autres organisations, qui cette année étaient à l'honneur.

Les entreprises à l'honneur

Drupal à l'assaut du CAC 40?

Cette année, pour la première fois, le Drupalcamp s'est doté d'un track résolument orienté business. Des projets portés par les besoins des entreprises ont été mis en avant. Pêle-mêle, voici les informations qu'il a été possible de glaner, grâce notamment aux pads collaboratifs utilisés durant la conférence et hébergé par Framasoft, association française qui maintient une suite de services libres :

  • France TV a parlé de son projet de migration de Drupal 7 à 8, qui liait une préoccupation de temps réel assez unique, à un besoin de répondre à un fort trafic, un usage résolument orienté mobile, une date de sortie inflexible, pour Roland Garros, pour lequel la solution fut prête à temps ;
  • Campus France a mis en avant son projet de refonte de 80 sites en Drupal 8, avec là aussi un focus mobile first, et avec à la clé du projet, une hausse significative de la fréquentation ;
  • De son côté, Synergie a mis en exergue la création d'un écosystème Drupal 8 complet, incluant et site internet site intranet, avec dans le dernier cas un gain de référencement et un traffic doublé sur une année ;
  • L'Unesco a illustré la migration de TYPO3 à Drupal de son site phare, et en a profité pour adopter des outils de déploiement automatisé ;
  • À l'instar de l'UNESCO, Reussir.fr, un groupe d'information à l'attention des professionnels de l'agriculture, a également décider d'adopter une forge logicielle pour gérer son portfolio de sites Drupal, et réduit le temps de développement d'un nouveau site de 10 à 3 semaines ;
  • B&B Hotel a adopté une architecture découplant Drupal, en back-end, des systèmes d'information propres aux chaînes hôtelières avec lequel il a été interfacé (Property Management System, PMS, etCentral Reservation System, CRS), en front-end, ainsi qu'un tunnel de réservation en React.js.

Difficultés rencontrées et raisons du choix de Drupal

Qu'est-ce qui s'est révélé le plus difficile à appréhender dans Drupal ? La modularité de la solution, qui ne dicte pas une façon de réaliser une fonctionnalité, est citée à la fois comme un problème et comme une opportunité ; le peu de maturité de Drupal 8 en date de la réalisation des projets; le manque de compétences disponibles sur le marché et enfin le peu de modules compatibles Drupal 8.

Qu'est-ce qui a motivé le choix de Drupal pour ces entreprises ? La vivacité de la communauté Drupal est citée comme un argument, tout comme l'ouverture de la solution, qui permet d'être proche du métier, d'adapter la solution à ses cas d'usages et non l'inverse. Enfin, la robustesse de la solution est également citée comme un facteur de choix. Les besoins des consommateurs finaux sont important, mais qu'en est-il de celles et ceux qui développent ladite solution ?

Plongée dans la technique

Où est-ce que j'ai mon module?

Car Drupal, c'est avant tout un artefact technique, d'innombrables lignes de codes et une galaxie de fichiers bien ordonnés dont émerge, une fois exécutés, une construction complexe et dynamique, un logiciel — et dans le cas présent — un gestionnaire de contenu web (CMS). Justement, le Drupalcamp, c'est aussi l'occasion de démystifier les arcanes techniques de Drupal, dans un track découverte, mais aussi de s'y plonger sans filtre, dans un track expertise. Morceaux choisis.

Avant de mettre à jour les entrailles de la solution, commençons par quelques observations d'ordre général : Drupal n'est pas un bête CMS. Comme expliqué par Simon Georges de Makina Corpus, quand on travaille avec Drupal, il ne faut pas tenter de copier ce qui se fait ailleurs, mais plutôt tirer partie des forces de Drupal. Par exemple, le fait que tout n'est pas contenu (Exemple : les vues; les panneaux, etc) ; que ledit contenu est par défaut dé-corrélé des rubriques ; que lesdites rubriques peuvent être créées de plusieurs manières différentes (Exemple : via la taxonomie et des views ; les fields layout ; etc) ; ou encore que l'arborescence est plate là où tant d'autres CMS imposent d'associer un contenu à chaque nœud.

  • Contribution : Contrairement à une idée reçue, il existe pleins de façons de contribuer à Drupal, dont une grande partie ne requièrent pas de compétences techniques (Exemple : décrire et poster des incidents ; contribuer à traduire la solution ; organiser des meetup ; etc). Par sa nature même de logiciel ouvert et libre, Drupal est ouvert aux contributions ;
  • Les modules ont du cœur : d'office, le cœur de Drupal contient plusieurs dizaines de modules associés à autant de fonctionnalités. Avant d'installer des modules tiers, la première étape est de déterminer quels sont les modules utiles à activer au sein du cœur. Voir à ce propos la présentation de Léon Cros. Et si vous souhaitez une liste de modules pour étendre Drupal au-delà de cœur, vous pouvez regarder du côté de la présentation de Simon Georges.

Après la lecture de cet article, j'espère que le constat est clair : Drupal a encore de beaux jours lui devant lui. Merci aux organisateurs et organisatrices et rendez-vous au prochain Drupalcamp !

PS: Et pour celles et ceux qui seraient restés sur leur faim, voici les liens vers quelques vidéos de conférences plus techniques :

Lukas A Porta
picto

Commentaires

Soyez la premiere personne à ajouter un commentaire sur cet article.
Ecrire un nouveau commentaire