Actualités

[28/04/2017] Smile annonce son plan stratégique Open Arrow 2021 et accueille à son capital EURAZEO PME, nouvel actionnaire de référence qui succède à Keensight Capital

Smile, leader de l’intégration et l’infogérance de solutions open source, choisit son nouvel actionnaire majoritaire et s’offre de nouveaux moyens lui permettant le déploiement de son plan stratégique OPEN ARROW 2021 visant à créer un nouveau champion européen de l’IT de plus de 200M€ de chiffre d’affaires.

[25/04/2017] Smile est à nouveau Strategic Partner Alfresco !

Pour la quatrième année consécutive, Smile est Strategic partner Alfresco, le plus haut niveau de partenariat !

[12/04/2017] Smile décroche le statut de Partenaire Global Elite Magento !

Smile est très heureux d'annoncer que nous devenons Partenaire Global Elite Magento - un statut accordé à seulement 5 entreprises dans le monde !

Toutes les actualités picto
       

Vous avez besoin de mettre à jour votre Lecteur Flash Flash 7

Guillemet ouvrant l'actualité des solutions
et des technologies open source Guillemet fermant
picto

Retour sur le Symfony Live Portland 2013

Cette année et après la réussite des deux précédentes éditions américaines à San Francisco, SensioLabs (éditeur du framework PHP Symfony) a organisé une troisième édition à Portland, plus précisément à l'Oregon Convention Center du 20 au 24 Mai.

Organisé pour la première fois conjointement avec deux autres conférences; DrupalCon et WebVisions. Le Symfony live Portland 2013 a attiré pas moins de 600 participants uniquement en ce qui concerne les sessions Symfony. Ajouter à cela le nombre important de participants aux deux autres conférences et vous aurez une idée sur l'importance de cet événement.
Nous étions présents à cet événement tout comme celui tenu à Paris un mois auparavant.
Voici le lien vers l'agenda des conférences: http://portland2013.live.symfony.com/speakers
Il est à rappeler qu'il y a eu pas moins de 20 talks pendant ce Symfony Live en plus des "lightening talks" (des présentations de 15 minutes sur des thèmes variés). Nous avons donc sélectionné quelques sessions dont voici le résumé:

Have fun... coding with Fabien (épisode 1) par Fabien Potencier

Durant cette première session Fabien s'est lancé un nouveau challenge, celui de regrouper une application Symfony 2 dans un seul fichier. Sans compilation, le but étant de tout mettre dans un seul fichier simple en partant de la configuration des dépendances “Composer” aux Templates en passant par les Controllers et les Assets.
L'utilité d'un tel exercice serait de rendre le reporting des bugs moins contraignant. Un développeur lambda serait donc capable (dans le cas du reporting d'un bug qui touche plusieurs couches du framework) de créer une application Symfony2 simplifiée (pas plus de 200 lignes de code) incluant plusieurs couches du framework en un seul fichier. Ce qui lui éviterait d'avoir à “forker” l'édition standard du framework pour reproduire le bug.
Peu de temps après la tenue de cette session, Fabien a partagé un article détaillé contenant quelques astuces sur la réalisation de ce challenge. En voici le lien http://fabien.potencier.org/article/69/packing-a-symfony-full-stack-framework-application-in-one-file-introduction

Cryptography For The Average Developer par Anthony Ferrara

Durant cette session, Anthony Ferrara s’est penché sur les problématiques de cryptographie, de hashage de mots de passe et de cryptage de données sensibles que rencontrent souvent les développeurs. Au début de la présentation, Anthony a mis en avant les bases de la cryptographie et les différentes vulnérabilités liées à l’utilisation des valeurs générées aléatoirement dans le cryptage notamment dans PHP.
Anthony a aussi mis en avant les différences entre cryptage et hashage, car si on devait les modéliser, Le hashage (non-réversible) correspondrait à une signature unique qui a pour rôle l’identification  alors qu’on pourrait voir le cryptage (réversible) comme étant un cadena qu’on mettrait sur une valeur qu’on peut décrypter au besoin.
Il a aussi mis en avant les différent types de cryptages sur la base d’une illustration comparative entre les différents algorithmes utilisés à cet effet.
Au final, Anthony a mis l’accent sur les choix qui s’imposent quant au type de cryptage en se basant sur des cas concrêts d’utilisation.
Le hashage de mot de passe a aussi été abordé, je vous invite à consulter les slides pour en savoir plus sur le sujet.

Slides: http://www.slideshare.net/ircmaxell/cryptography-for-the-average-developer

Creating Mobile Applications with Symfony2 par Pablo Godel

Pablo a commencé cette session en soulignant l’importance que prend le marché des applications mobiles actuellement. Après un tour d’horizon exhaustif des frameworks servant à développer des applications mobiles de qualité, la présentation s’est principalement concentrée sur un cas réel de développement d’une application mobile en utilisant le framework Symfony2.
Comme Symfony2 fournit une base solide pour construire des API RESTful robustes et que Twig facilite la création de templates pour applications mobiles et que l’architecture même de Symfony permet la réutilisation du code sur différentes plateformes mobiles. Le choix de Symfony2 pour le développement d’applications  web mobile peut s’avérer être judicieux.
Aussi, parmi les framework Javascript disponibles, Pablo conseille l’utilisation de JQuery Mobile car, supporté par toutes les plateformes mais aussi léger et basé sur JQuery, donc assez bien documenté, il simplifie certaines implémentations redondantes comme la gestion de la navigation, des listes et des formulaires.
Enfin, Pablo a montré quelques exemples d’utilisation de JQuery Mobile dans un contexte Symfony2/Twig en fournissant des conseils pertinents quant à l’utilisation de certains bundles (comme MobileDetectBundle).
Afin de mieux comprendre ces exemples, je vous invite à consulter le code (partagé librement) de l’application podisum ainsi que les slides de la session

Slides: http://www.slideshare.net/pgodel/creating-mobile-apps-with-php-symfony2

Love and Loss: A Symfony Security Play par Kris Wallsmith

Sans doute l’une des sessions qui a suscité le plus d'enthousiasme parmi l’assistance. Kris a su être original vu qu’il s’est “délibérément” fait aidé de deux comédiens de “Curious Comedy Theater” qui jouaient parfaitement les rôles des différentes briques du composant de sécurité dans différents cas réels d’utilisation.
Autre le coté interactif de cette présentation, Kris a su à travers une démarche pédagogique basée sur des graphes simplifiés illustrer clairement le rôle et l’utilisation des firewalls en mettant l’accent sur la logique derrière le processus d’authentification.
Je conseille tous ceux qui ont du mal à cerner le rôle de l’Authentication Listner , l’Authentication Manager, de l’Authentication provider ainsi que l’utilisation des Users Providers à consulter les slides

Slides: http://www.slideshare.net/kriswallsmith/love-and-loss-a-symfony-security-play

La dernière partie de la présentation a porté sur le processus d’Authorisation , C’est ainsi que l’Authorisation Listener, le Access Map et le Access Decision Manager ont été abordés.

10 Lessons from a traveling Symfony2 Circus par Ryan Weaver

Fort de ces nombreuses années d’expérience à travailler sur différents projets Symfony2, Ryan a décidé de partager son expérience sous forme de leçons apprises durant ces années.
Au début, il a été question d’interopérabilité et de qualité offerte par l’architecture orientée service du framework, Ryan s’est penché par la suite sur le suivi de l’évolution du framework (à travers les notes partagées sur  http://symfony.com/blog/category/living-on-the-edge par exemple) et l’utilisation massive de certains composants Symfony2 sur des projets de grande envergure comme (Drupal et eZpublish).
Selon Ryan, l’approche entreprise par un nouveau développeur Symfony 2 en phase d’apprentissage est assez importante et conditionne la bonne compréhension de l’utilisation des différentes briques du framework.
D’autres cas d’utilisation et autres bonnes pratiques ont été abordés, notamment sur les ACLs et l’utilisation des bundles), pour plus de détails sur cette session, je vous invite à consulter les slides,

Slides: https://speakerdeck.com/weaverryan/the-traveling-symfony-circus

Dommage que le temps alloué à cette session n’ait pas été suffisant pour permettre à Ryan d’aborder tous les points prévus.

Reverse caching proxies: Varnish or Nginx? par Thijs Feryn

A travers une approche comparative et pédagogique, Thijs a illustré avec pertinence les différences entre les reverse caching proxies Varnish et Nginx.
Après un bref aperçu historique sur l’évolution des deux projets, Thijs a abordé tout au long de la présentation les particularités de chaque outil. En partant de l’installation et la configuration et en abordant la gestion des cookies, le Monitoring et le logging ainsi que la gestion des caches (ban, purge, …), le Load Balancing pour finir sur les tags ESI ( Edge Side Includes )
Pour mieux s'impregner de ces concepts je vous conseille de consulter les slides ci-dessous et de tester chaque concept en suivant la démarche suivie par Thijs.

Slides: https://speakerdeck.com/thijsferyn/varnish-or-nginx-symfony-live

Embedding Composer par Beau Simensen

Beau Simensen a introduit au cours de cette session la notion d’applications extensibles au Runtime. Après un bref tour d’horizon sur l’utilisation classique de Composer, en prenant soin de citer les différents types de “Repositories” à différents niveau (local, plateforme, …) utilisés pour gérer les dépendences d’une application donnée,
C’est suivant cette logique de gestion des dépendences à plusieurs niveau que Beau a introduit Embedded Composer dont l’utilisation est préconisé pour toute application qui aurait besoin d’intéragir avec Composer pour gérer ses propres dépendences ou encore nécessaire pour toute application dont les dépendences sont étendues au Runtime ou qui doit être installé globalement.
Le projet en question est partagé sur github https://github.com/dflydev/dflydev-embedded-composer , en plus de la documentation fournie avec le code, les slides constituent un bon support pour bien comprendre l’utilité du projet pour gérer certaines problématiques de gestion des dépendances.

Slides: https://speakerdeck.com/simensen/embedded-composer-sflive-portland-2013

Conclusion

Ce symfony Live a tout aussi bien constitué une bonne opportunité de se retrouver entre membres de la communauté Symfony mais aussi de rencontrer d’autres developpeurs issus d’autres communautés (Drupal par exemple)
Cela a permis autre le partage d’experience, de suivre l’évolution des composants Symfony2 et aussi de se pencher sur certaines problématiques pertinente quand il s’agit de travailler sur une solution d’envergure en se basant sur les différents composants du Framework.
Les vidéos des sessions seront bientôt partagées sur le lien suivant > http://www.youtube.com/user/SensioLabs N’hésitez pas à les consulter.

Ahmed Siouani
picto

Commentaires

Soyez la premiere personne à ajouter un commentaire sur cet article.
Ecrire un nouveau commentaire