Actualités

[22/05/2017] Des Smiliens récompensés lors du Hackathon Carrefour !

Notre équipe, composée en partie de Smiliens, a remporté le Prix du Code et celui de l'Incubation lors du Hackathon Carrefour, organisé ce week-end à Paris !

[18/05/2017] OpenShift, le nouveau livre blanc Smile !

Smile publie aujourd'hui un livre blanc dédié à OpenShift, le PaaS open source orienté DevOps. A télécharger dès maintenant !

[15/05/2017] Smile décroche le label HappyAtWork 2017 !

Pour la 2ème année consécutive, Smile obtient le label HappyAtWork for Starters qui récompense les entreprises où il fait bon débuter sa carrière !

Toutes les actualités picto
       

Vous avez besoin de mettre à jour votre Lecteur Flash Flash 7

Guillemet ouvrant l'actualité des solutions
et des technologies open source Guillemet fermant
picto

Ceph en action

Comment Ceph se comporte au sein de votre infrastructure ? Au sein de votre configuration matérielle ? Quelles sont les recommandations techniques à respecter ? Les trucs et astuces ?

Une partie de notre activité concernant l'hébergement et la maintenance de sites Internet, nous avons besoin d'un système de fichiers distribué capable d'apporter aux serveurs Web des données cohérentes. Nous avons conçu les choses de manière à ce que les développeurs disposent de machines virtuelles où charger et tester leur code, dans un environnement de pré-production.

Une fois les tests menés à bien, les développeurs peuvent poster leurs mises à jour sur la partie NFS, qui met « instantanément » les nouveaux fichiers disponibles sur tout Web virtuel. C'est ainsi que les choses sont gérées chez Stone-IT. J'imagine que c'est une méthode assez classique quand on travaille avec une grande quantité de serveurs Web. Comme je l'ai évoqué précédemment, j'ai dû me pencher sur les plateformes de gestion de Cloud et sur les solutions de stockage. Dans l'idéal, les deux devraient être compatibles en termes de fonctions et d'intégration et l'un devrait être capable de tirer profit de l'autre. Le NFS est une solution qui pourra tenir des années. Le plan au départ, ce n'était pas de l'abandonner, mais en tant que société innovante, nous voulions ouvrir notre activité et tenter de faire quelque chose de nouveau.

J'ai donc commencé par évaluer un bon nombre de systèmes de fichiers distribués. Je vous épargne les détails les plus techniques, mais voici les principaux logiciels concernés 

  • Ceph
  • GlusterFS
  • MooseFS

 

Pour la plateforme de gestion de Cloud, il est assez clair que ce sera OpenStack que nous utiliserons. Pour que ça se passe dans les meilleures conditions, je me suis penché sur les pilotes disponibles pour (le vieux) volume nova. C'est là que je suis tombé sur le pilote Ceph. Je me suis donc décidé à évaluer Ceph, ce qui m'a finalement poussé à écrire un autre article Introducing Ceph to OpenStack (Utiliser Ceph pour OpenStack), pour lequel j'ai reçu beaucoup de compliments et de commentaires.

L'idée de base, c'était d'utiliser CephFS pour me débarrasser de NFS. J'ai essayé et comme on le voit dans l'article, j'ai obtenus de belles réussites, comme la migration KVM en direct. Essentiellement, nous avons notre Ceph en arrière-plan et deux serveurs à l'avant. Sur ces deux serveurs, on mappe les périphériques RBD, qui sont réexportés par NFS. Puis chaque Web virtuel monte sa partie. Ça peut paraître un peu délicat (OK, c'est délicat), mais c'est parfaitement stable et les performances ne sont pas si mauvaises.

 

Retrouvez Ceph ans le feu de l’action sur notre blog des experts :

http://blog.smile.fr/Ceph-en-action

Yanick Delarbre
picto

Commentaires

Soyez la premiere personne à ajouter un commentaire sur cet article.
Ecrire un nouveau commentaire