Actualités

[01/02/2017] Smile s’impose sur le marché de l’intégration de solutions Open Source en annonçant l’ouverture de 300 postes en 2017

À travers cette annonce stratégique, Smile se positionne comme l’un des principaux créateurs d’emplois de la filière IT en ouvrant de nombreux postes dans ses cinq pôles d’activité et au sein de ses équipes commerce, conseil et gestion de projets.

[18/01/2017] Smile vainqueur du prix expert au LoRa IoT Challenge !

Les 17 et 18 janvier, lors d’un Hackathon organisé sur deux jours par l’Usine Digitale, l’équipe de Smile & Neopixl s’est démarquée dans la catégorie « Smart-cities » parrainée par Schneider Electric. 25 équipes étaient en lice pour ce challenge de moins de 48h !

[28/12/2016] Smile vous souhaite une excellente année 2017

Toute l'équipe Smile vous souhaite une bonne année 2017 !

Toutes les actualités picto
       

Vous avez besoin de mettre à jour votre Lecteur Flash Flash 7

Guillemet ouvrant l'actualité des solutions
et des technologies open source Guillemet fermant
picto

Beans Validation, un nouveau venu dans Java EE

Beans Validation est une nouvelle spécification (JSR-303) faisant partie du tout récent Java EE 6 et ayant pour objectif de formaliser la validation des attributs d'un bean Java.

D'où vient-il ?

Historiquement, ce standard est issu du projet Hibernate Core. Il s'agissait d'un module de validation des contraintes sur les attributs des beans persistés par Hibernate. Les contraintes de validation sont exprimés par l'annotation des attributs d'une classe. Aujourd'hui, l'implémentation de référence de Beans Validation est d'ailleurs Hibernate Validator 4.0.

Comment l'utiliser ?

Voici un exemple de bean pouvant être vérifié à l'aide de Beans Validation :

public class Address {     
 
  @NotNull @Size(max=30 message="{constraint.name.tooLong}")     
 
  private String addressLine1     
 
  @Size(max=30)     
 
  private String addressLine2;     
 
  @Size(max=30) @NotNull     
 
  private String city;     
 
  …     
 
  }

Dans cet exemple, l'attribut addressLine1 doit être renseigné et sa taille ne peut excéder 30 caractères. En cas d'erreur de validation, il est possible de spécifié la clé d'un ressource bundle contenant le message d'erreur internationalisé.

Il existe de nombreuse contraintes de validation fournies avec Beans Validation comme par exemple @NotNull, @Size ou encore @Pattern. Il est également possible de créer ses propres contraintes, par exemple @FrenchZipCode ou @SmileMail.

Intégration

Beans Validation est bien évidemment intégré à JPA ce qui permet à ce dernier de valider les beans avant qu'ils soient persistés. Il est également intégré à JSF ce qui permet une validation des données provenant de beans annotés directement dans les page. De nombreux plugins existent pour les frameworks pouvant tirer partie de beans validation, comme Struts, Spring, Wicket ou bien sûr Hibernate.

Philippe De Oliveira
picto

Commentaires

Soyez la premiere personne à ajouter un commentaire sur cet article.
Ecrire un nouveau commentaire